in , ,

Les Marchands D’esclaves En Libye Leur Prélevaient Leurs Organes Et Les Brûlaient Vifs

Un ancien ministre nigérian a mis à nu un trafic d’organes humains qui étaient prélevés sur des esclaves déportés en Libye.

Femi Fani-Kayode a déclaré que 75 % des victimes dont on a enlevé les organes étaient des ressortissants nigérians.

Il a aussi précisé qu’il y avait des traces de violence sur les corps des victimes et que certaines d’entre elles étaient brûlées vives, comme s’il s’agissait de « Brochettes de poulet ».

Les victimes qui ne sont pas massacrées devront devenir des esclaves et devront travailler jusqu’à ce qu’elles meurent d’épuisement.

Femi Fani-Kayode espère que cette sortie alertera les dirigeants nigérians et libyens.

L’ancien ministre n’a pas marché ses mots, il a trouvé inconcevable que l’on vende des êtres humains pour quelques dollars.

Et, vu que beaucoup d’émigrants partent du Nigeria pour la Libye, ils ne savent pas qu’ils se rendent tout droit en enfer.

Dans un reportage, la chaîne CNN montrait une sorte de vente aux enchères d’esclaves.

Les images ont touché la sensibilité de milliers de personnes à travers le monde. On espère que cette pratique cessera très bientôt.

Regardez le reportage :

SourceCrédit Photo : Courtoisie

Un Hommage Touchant Est Rendu À Johnny Par Laeticia Hallyday

Nouvelle Polémique Après L’apparition Des Photos D’une Avocate Écorchant Des Animaux